A la date du 1er février, le livret A ne rapportera plus qu’1,75%


Un communiqué de presse publié lundi dernier révèle que la Banque de France recommande de ramener à 1,75% le profit généré par le livret A.

Le Livret A à 1,75 %

À l’heure actuelle où le Livret A est à 2,25 %, la BDF préconise de l’abaisser à 1,75 %. Si l’on se réfère à la formule annoncée par la loi, le taux du Livret A aurait déjà dû descendre à 1,50 %. En effet, l’inflation de 1,2 % sur une année aurait donné un taux théorique de 1,50 %. Le gouverneur de la BdF ayant choisi de ne pas se conformer à la formule légale, le nouveau taux serait de l’ordre de 1,75 %. En théorie, ce niveau de rémunération devrait faire l’objet d’une révision tous les 1er février et août. Des ajustements complémentaires ne seront pas à exclure si l’inflation continue à évoluer dans ce sens.

Une baisse moins marquée

En optant pour une baisse plus modérée du taux que celle consacrée par les textes légaux, Christian Noyer, premier responsable de la BDF tient avant tout à ménager les petits épargnants. La détermination du nouveau taux du Livret A est désormais du ressort de Pierre Moscovici, le ministre de l’Économie. Mais, inflation oblige, la spirale risque fort de ne pas s’arrêter là. En effet le LDD est également dans le collimateur. Les épargnants les plus modestes qui ont opté pour le livret d’épargne populaire risquent également de voir le fruit de leur placement diminuer de la même manière à cette date fatidique. M. Noyer devrait se prononcer là-dessus d’ici le 15 janvier 2013.