L’achat d’une île : le rêve maintenant accessible ?


Qui parmi nous ne souhaiterait pas devenir le propriétaire d’une belle île tropicale ? Il semblerait que l’accès à ce rêve que beaucoup d’entre nous font devient de plus en plus facile, bien que le prix à payer soit exorbitant. Pour Serge Enu, qui est le président du groupe France Châteaux, entreprise qui fait partie de ces rares agents immobiliers se spécialisant dans la vente de ces « terrains », l’achat d’une île se fait principalement pour le plaisir personnel et non pas pour spéculer afin d’en tirer une petite fortune.

Plusieurs célébrités du monde cinématographique ou même musical ont emboité le pas de Marlon Brando, qui est considéré comme le lanceur de cette « mode ». En effet, la star était tombée sous le charme d’une petite île polynésienne et l’avait acheté et y vécut jusqu’à la fin de ses jours. Depuis ce temps, plusieurs autres stars ont acquis une ou plusieurs îles pour leur plaisir personnel. Parmi ces célébrités, on retrouve notamment Mariah Carey, Nicolas Cage, Diana Ross, Mel Gibson, Tony Curtis ou encore Johnny Depp et Vanessa Paradis, qui eux, possèdent une île d’une superficie de 14 hectares aux Bahamas.

En France, la plus célèbre acquéreuse reste l’héritière du fondateur du groupe L’Oréal, Liliane Bettencourt, qui avait tout récemment fait les gros titres des journaux français. Possédant l’île d’Arros aux Seychelles, Liliane Bettencourt avait eu du mal à acheter ce petit coin de bonheur, car aux Seychelles, tout comme en Indonésie, un particulier ne peut directement devenir le propriétaire d’une île. Pour y arriver cette personne doit acheter la plupart des parts d’une entreprise comprenant administrateurs locaux. C’est donc dans cette perspective que l’héritière avait racheté les parts d’une entreprise seychelloise, prix qui n’a jamais été divulgué.