Affaire Bettencourt : les noms de Sarkozy et de Woerth cités par l’ancienne comptable de la milliardaire


L’affaire Bettencourt semble prendre de plus en plus une allure étatique, surtout avec une annonce qui devrait faire pas mal de bruit. En effet, L’ancienne comptable de Liliane Bettencourt, la richissime héritière de l’empire l’Oréal, a récemment affirmé devant la police ainsi que dans un entretien accordé au site Mediapart que le président de la République, Nicolas Sarkozy, avait reçu des financements en espèces pour sa campagne présidentielle de 2007.

Toujours selon la femme, qui a été la comptable de Liliane Bettencourt de 1995 à 2008, la somme de 150,000 euros aurait été remise à Éric Woerth, qui était, à cette époque, le trésorier de la campagne de l’actuel président.

Après son interrogation par les forces policières, l’ex-comptable devait aussi ajouter que le couple Bettencourt avait pour habitude d’offrir de l’argent « en espèce » à d’éminentes personnalités politiques de la droite.

Elle en a encore profité pour citer le nom du président de la République, qui était encore le maire de Neuilly à cette époque (1983-2002).

Cette tournure de situation vient encore une fois remuer le couteau dans la plaie.

Du côté de l’Élysée, on réfute complètement les allégations portées par l’ancienne comptable.

Cependant, l’Élysée a précisé que l’épisode concernant le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 devrait être confirmé avec le principal concerné, soit Éric Woerth. Celui-ci n’a pas tardé à réagir, en affirmant que ces allégations étaient des plus grotesques et que ça commençait à bien faire.