Age légal de la retraite en France reporté à 62 ans en 2018


Le gouvernement français s’est enfin fixé sur une question qui faisait rage depuis un bon bout de temps déjà ; le report de l’âge de la retraite.

Le ministre du Travail Éric Woerth a mis fin au suspense, qui avait duré un peu trop longtemps, en annonçant que l’âge légal de la retraite sera porté à 62 ans en 2018 en l’augmentant de quatre mois par année à partir du 1er juillet 2011. Le ministre, qui a présenté sa réforme sous forme d’une histoire de « morale », de « responsabilité » et de « justice », a cependant vu une forte opposition de la part des syndicats.

Les mesures présentées par Éric Woerth ne sont cependant pas définitives, a précisé le président de la République, Nicolas Sarkozy, lors d’un communiqué émis mardi dernier. Le Président a en effet laissé entendre que le ministre aura jusqu’à la fin de la semaine pour recueillir les avis et les remarques des principaux partenaires sociaux avant que le projet n’arrive au Parlement. Là aussi, il n’est pas exclu que son contenu soit à nouveau revu.

Questionné à propos de sa reforme qui ne suscite pas l’enthousiasme de beaucoup de français, Éric Woerth affirme que pousser l’âge légal de la retraite à 62 ans est une position à la fois raisonnable et efficace et que c’est pour ne pas bouleverser les projets des personnes proches de la retraite que ce système sera appliqué progressivement (la reforme sera appliquée a raison d’un quadrimestre par an jusqu’à 62 ans).

Le dispositif, qui a constitué une avancée sociale considérable de la réforme Fillon, sera poursuivi, voir même élargi, aux salariés qui ont commencé à travailler à l’âge de 17 ans.