Agences immobilières : attention selon UFC Que Choisir


agence immobiliere

L’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir épingle les agences immobilières pour leurs pratiques abusives, dénoncées par une enquête menée du 14 mars au 2 avril auprès de 1056 agences.

Le première règle souvent oubliée est l’obligation d’afficher certaines données. Les honoraires de l’agence doivent être visibles de l’extérieur, ce qu’oublient plus de 20% des établissements. On pourrait excuser cet oubli par l’ancienneté de la loi, mais les textes récents comme l’obligation de mentionner les données énergétiques sont encore plus bafoués.

Outre des négligences dans l’information, des pratiques abusives au moment de la constitution du dossier ont été rapportées. Certaines agences se permettent en effet de solliciter des attestations afin de vérifier la solvabilité du locataire ou des photographies d’identité, pratiques interdites en France dont usent tout de même 62% des agents immobiliers!

Mais l’abus le plus perceptible et le plus douloureux pour les personnes à la recherche d’un logement, c’est bien le montant exhorbitant des honoraires qui atteignent en moyenne 93% du loyer mensuel hors charges. Un prix fort pour un service minimum apporté au futur locataire puisque l’état des lieux et la restitution des cautions est une cause habituelle de litige.

Enfin, mieux vaut se présenter avec un garant sous peine de se voir refuser l’accès aux logements dans 28% des cas et ce même si le locataire est largement en mesure de payer le loyer exigé.

[source]