Amundi: la Gestion d’Actifs du Credit Agricole et de la Société Générale


Amundi, l’une des plus grandes sociétés de gestion d’actif vient de voir le jour (650 milliards d’euros d’actifs, 3è en Europe, 8è au monde). La Société Générale et le Crédit Agricole ont pu conclure leur accord après le feu vert de la commission européenne. Ce nouvel établissement sera opérationnel dès le 1er janvier 2010. C’est le Crédit Agricole qui détient la majorité des parts avec 75 % contre seulement 25 % pour la Société Générale.

La présidence générale de ce nouvel établissement sera assurée par Georges Pauget et Yves Perrier. Ces derniers avaient tous deux de hauts postes au Crédit Agricole en tant que directeur général et Directeur des gestions actifs. Le poste de vice-président sera occupé par Séverin Cabannes qui était directeur général délégué à la Socgen.

L’annonce de cette fusion ne date pas d’hier. En janvier 2009 les deux banques avaient déjà annoncé cette association et les détails avaient été finalisés en juillet. Ce nouvel établissement va surement frapper fort, car les deux banques totalisent plus de 50 millions de clients. De plus, cet établissement gèrera quand même un portefeuille de 650 milliards d’euros. Amundi est promis à un avenir brillant. Dans cinq ans les gestionnaires prévoient de l’introduire à la bourse. Les principaux concernés fondent de grands espoirs dans ce nouvel établissement. Ils estiment qu’Amundi sera le numéro un des gestions d’actif en Europe et numéro huit au niveau mondial.

Cependant, la société a de quoi se sentir lésé. En effet, La Société Générale perd le contrôle de ses actifs. De plus initialement elle devait avoir 30 % du capital, mais n’obtient finalement que 25 %. C’est un vrai défi que le Crédit Agricole se lance. En effet, la banque voudrait gérer quatre réseaux. Toutefois, la tache promet d’être rude.