Baisse des frais de notaire et huissier en France

Notaires

La mise en œuvre de la loi Macron entre enfin en vigueur. Il s’agit d’une nouvelle donne historique pour les professions réglementées (notaires, huissiers de justice et greffiers), leurs tarifs devant se conformer à de nouvelles règles de calcul.

Cette réforme intervient après deux ans et demi de bras de fer entre l’institution économique et fiscale et les acteurs de ces professions réglementées. Dans la pratique les greffiers diminueront leurs tarifs de 5%, les notaires et les huissiers de justice de 2,5%.

L’acheteur bénéficiera ainsi du plafonnement des frais à hauteur de 10% de la valeur du bien chez le notaire. Et pour tout acte dépassant 150,000€ le notaire pourra, s’il le souhaite, faire bénéficier ses clients d’une remise allant jusqu’à 10% de la transaction.

Cette réforme représente assurément un petit séisme dans ces professions, ces règles, mises en place par un décret récent, se traduisant mécaniquement par une baisse des tarifs.

source: lefigaro/image: notaires.fr

Bientôt un revenu de base de 800 euros pour tout le monde en Finlande

En pleine crise économique la Finlande lance une expérimentation de revenu de base, dans l’espoir de de baisser le chômage en généralisant cette pratique.

Ce revenu de base s’élèverait à 800€ par mois et serait reçu par tous les habitants dans le but de réduire toutes les autres allocations versées par l’État. Proposée en novembre 2016, cette pratique si elle est adoptée sera une première mondiale, elle fera aussi l’objet d’un « test » pour calculer le revenu parfait.

Cependant l’idée fait débat, si pour certains cela rendrait les demandeurs d’emplois plus motivés pour rechercher un emploi, d’autres voient cela comme un « encouragement à la paresse », bien que cela aiderait beaucoup à reprendre des études, et donc être plus polyvalents.

Pour le gouvernement finlandais cela encouragerait surtout le temps partiel, et donc baisserait le taux de chômage, et d’une pierre deux coups, réduire la bureaucratie du système des allocations pour baisser les coûts imposés par celle-ci à la Finlande, tout en « motivant » les chômeurs qui touchaient auparavant plus de 800€ d’allocations. De plus si cette mesure est adoptée, elle pourrait bien réduire les dépenses sociales de l’État d’environ 3 milliards d’euros.

Où placer son argent en France autre que dans le livret A ?

Le livret A n’attire plus autant de monde, quitte à croire qu’il est en voie de disparition. La principale raison de cela est la baisse de son taux de rémunération qui est que de 0.75 %. Voici quelques moyens simples pour gagner de l’argent sans risque.

Argent Placement

Plan Epargne Logement

Le taux de rémunération du PEL n’est que de 2%, ce qui implique le blocage d’un compte épargne durant quelques années. Ce qui permet à une personne d’épargner une somme considérable. Le montant du taux en PEL est fixé dès l’ouverture de l’épargne. Le plafond de ce taux se limite à 61,200 euros. Au bout des quatre ans de l’ouverture d’un compte, une personne doit verser au minimum 45 euros mensuellement dans son compte épargne.

Assurance vie

Contrairement au livret A, l’assurance-vie permet à une personne de bénéficier d’un taux variant de 2.2% à 2.4% par mois. De plus, la fiscalité est plus avantageuse pour ceux qui gardent leur compte plus d’une huitième d’année. Contrairement aux croyances, il est tout à fait possible de récupérer la totalité du montant d’une assurance-vie à tout moment. Toutefois, il est à noter que la durée de la demande peut aller jusqu’à 10 à 15 jours environ.

Livrets fiscalisés

Les livrets fiscalisés permettent aux gens de bénéficier d’un bonus de taux d’intérêt durant les 3 premiers mois suivant l’ouverture d’un compte. Pour un livret d’épargne organe, le taux de rémunération remonte de 4 % durant les trois premiers mois et de 3 % les deux mois suivants. Une fois ces cinq mois écoulés, ce taux sera fixé à 0.50%.

Pour le livret Bforbank le taux de rémunération sera bonifié de 3% pendant trois mois. Après les trois mois, le pourcentage du taux sera de 0.85%. Même si le rendement diminue après la période de promotion, il est toujours possible pour une personne de déplacer son compte épargne après un an.

A quelles aides en argent ont droit les migrants ?

La situation des migrants en Europe a pris des proportions alarmantes. Selon le journal Français le Figaro, le premier ministre français Manuel Valls a décidé de verser des fonds pour accueillir des migrants . L’Union Européenne quant à elle tarde à réagir pour faire face à cette crise . En attendant , de nombreux migrants tentent de traverser les frontières européennes à la recherche de nouvelles terres d’asile .

La France quant à elle se montre plus conciliante et a décidé d’accueillir des migrants d’ici les années 2016-2017. Manuel Valls a tenu des propos encourageants sur le site du  »ministère de l’immigration  » en affirmant que les refugiés bénéficieront de tous les moyens et les encadrements nécessaires et cela dès leur arrivée en France .

Les lois françaises en matière d’immigration sont claires et strictes . Un migrant qui arrive en France peut obtenir un statut de refugié dès qu’il en aura formulé la demande . Une fois cette demande effectuée et acceptée il acquerra le statut de refugié.

L’ATA concerne les bénéficiaires de  » la protection temporaire  » et aux bénéficiaires de  » la protection subsidiaire  » c’est à dire aux étrangers n’ayant pas rempli les critères d’obtention du statut de refugié .

Dès qu’un migrant trouve un hébergement , il lui est possible de toucher  » l’allocation mensuelle de subsistance  » . Tout demandeur d’asile dont le dossier est en cours de procédure peut bénéficier d’un régime d’assurance maladie , d’une autorisation de travailler et est dans l’obligation de scolariser ses enfants si ils sont âgés entre 6 et 16 ans . Les transports scolaires pour les enfants , les cantines sont gratuites . Les familles peuvent bénéficier des épiceries sociales .

Le détail sur le site du Figaro.

La redevance Télé augmente à 137 euros

La nouvelle vient de tomber : le gouvernement (comprendre Fleur Pellerin, la Ministre de la Culture) a choisi de ne pas mettre de publicité à la TV après 20 heures sur les chaînes de France Télévisions et en conséquence de cette décision, il faudra aller chercher de l’argent ailleurs. Mais où donc ? Dans les poches des contribuables en augmentant la redevance TV à 137 euros. Auparavant elle était à 136 euros.

«J’ai proposé que la redevance reste limitée à l’inflation conformément à la loi. La hausse sera donc contenue à un euro seulement en 2016. C’est la plus faible augmentation depuis 2008», annonce t-elle.

Une petite hausse, donc mais une hausse quand même.

« La ministre affirme avoir écarté l’idée d’une hausse plus élevée, de l’ordre de 4 euros: «Nous nous y refusons. Une telle décision aurait été incohérente, la politique du gouvernement visant, au contraire, à baisser les prélèvements». François Hollande a en effet promis une baisse d’impôt de deux milliards d’euros l’an prochain qui devrait bénéficier à huit millions de foyers. Fleur Pellerin écarte également l’élargissement de l’assiette de la redevance aux ordinateurs, tablettes et smartphones, mais n’exclut pas définitivement l’idée. «Il faudra s’interroger dans le futur sur une réforme plus globale, adaptée à ces nouveaux usages», affirme-t-elle. »

Le gouvernement français ira aussi chercher des sous avec une augmentation de la contribution des fournisseurs d’accès à Internet.

Source : Le Figaro

Voici le nouveau billet de 20 euros

C’est le troisième billet de banque de la série « Europe » et aussi le plus dur à falsifier. Après les billets de 5 et 10 euros, voici donc le nouveau billet de 20 euros dévoilé par Mario Draghi, le président de la BCE :

billet20euros

Présentation du nouveau billet de 20 euros :

La fabrication du billet de 20 euros :

Un jeu de Tetris a été mis en place pour préparer le public aux nouvelles caractéristiques des billets et voir les signes de sécurité. Cliquez ici pour y accéder.

Budget automobile : stable mais hausse inquiétante des péages et parkings

En rythme annuel, les dépenses des Français consacrées à leur voiture se sont plus ou moins stabilisées en 2014. Si la baisse du prix du carburant a contribué à cette stagnation, d’autres postes de dépenses ont connu une hausse plutôt inquiétante, dont les péages et les parkings.

assurance auto fortuneo

Budget auto stable en 2014 en rythme annuel

L’année dernière, les ménages français ont dépensé en moyenne 5 700 euros pour leur voiture, d’après les récents calculs de Drivepad.fr. Ce chiffre présente une très légère hausse de 0,1 % par rapport à 2013, une croissance toutefois nettement inférieure à l’inflation, ce qui signifie qu’on assiste plus à une stabilisation qu’à une hausse concrète. La chute des prix à la pompe a grandement contribué à cette stagnation, en particulier à la baisse de 0,38 % du poste « utilisation du véhicule ».

L’effet de la chute des prix du carburant reste toutefois insignifiant face à la hausse d’autres postes de dépense. Parmi ces budgets en hausse figurent notamment l’achat de pièces détachées (+ 2,1 %), les réparations (+3,1 %) et l’entretien (+ 2,1 %). Les dépenses liées aux parkings et péages ne sont pas en reste, ces deux postes étant en hausse respectivement de 1,3 % et de 1,4 %.

Un gel symbolique des péages pour alléger les dépenses automobiles

Certes, les dépenses automobiles ont stagné l’année dernière par rapport à 2013. Elles restent toutefois sur une tendance haussière, et ce, presque sur tous les postes. Au cours des 15 dernières années, les dépenses liées au carburant ont ainsi bondi de 70 % pour les véhicules à essence, tandis que celles portant sur l’entretien et les pièces détachées ont augmenté de 60 %. Les budgets péages et parkings ont respectivement augmenté de + 40 % et + 48 %.

Pour enrayer cette hausse constante, ou du moins, pour soulager le portefeuille des ménages, Ségolène Royal a émis l’idée de geler les péages d’autoroutes en 2015, alors que les sociétés gérantes ont demandé une hausse de 0,57 % de leurs tarifs. La ministre de l’Écologie a récemment obtenu gain de cause, le gouvernement ayant décidé de geler les péages depuis le 1er février. Cette victoire demeure néanmoins symbolique, l’essentiel des dépenses automobiles étant consacré à d’autres postes plus lourds.

Source: Le Figaro

McDonald’s accepte les paiements sous forme… d’amour

À partir du 2 février nul besoin d’argent pour payer son repas au Macdo puisque certains restaurants accepteront les paiements en équivalent… d’Amour. Et par amour on entend : appeler sa mère, son frère pour lui dire « je t’aime » ou faire un câlin à son enfant, l’important est que ce soit une marque d’affection.

McDonalds Amour

Il s’agit d’une opération promotionnelle à l’occasion de la Saint Valentin, du 2 au 14 février 2015. L’opé est prévue aux Etats-Unis mais il se pourrait qu’elle arrive jusqu’à chez nous, du moins on l’espère. Un bisou ou un câlin contre un Big Mac ou repas complet au Mcdo, je crois qu’on est tous partants!

« Des selfies aux hugs et en passant par des high fives, il y a de nombreuses façons de montrer notre amour. Nous voulons remercier nos clients pour embellir notre journée et nous espérons qu’ils embelliront à leur tour celle de quelqu’un d’autre. »

Ci-dessous, la vidéo originale présentée au Super Bowl:

Des vrais billets pour les 80 ans de Monopoly

Monopoly, ce célèbre jeu d’Hasbro propose à tous les joueurs invétérés une édition spéciale pour fêter ses 80 ans d’existence.

vrai argent monopoly

Un proverbe français dit « L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue », et c’est exactement ce que cette nouvelle version de Monopoly propose, de vrais billets dans les boites de ce jeu intemporel.

Placées par un huissier, des sommes différentes sont présentes dans 80 boites sur les 30 000 spéciales anniversaire. 69 d’entre elles contiennent 150 euros et 10 renferment 300 euros. Cependant, un acheteur aura le bonheur de trouver dans une boite la somme de 20 580 euro. Les joueurs aguerris remarqueront que cette somme astronomique est égale à celle que forme tout les billets du Monopoly réunis.

Les Français auront donc peut être la chance de tomber sur la bonne boite. Pour le 80è anniversaire du jeu, les joueurs pourront acheter et vendre les terrains, les maisons et les hôtels sur un plateau spécial anniversaire. On peut s’en douter, le jeu Monopoly devrait réaliser des ventes records et faire le bonheur de nombreuses familles.

Les français sont pour la diminution des aides sociales

Les services publics sont vus de plus en plus négativement par le peuple français. En raison à la fois de la nature et du comportement des entreprises publiques, mais aussi de la manière dont l’Etat agit, ces services publics tendent vers une connotation bien plus négative qu’il y a dix ans.
simulateur retraitesParallèlement à cela, la majorité des français s’accorde aujourd’hui vers une volonté de baisse d’impôts. La question de savoir par quels biais, et à l’aide de quelles économies, opérer cette diminution demeure. Les avis divergent mais certaines idées convergent néanmoins. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la diminution des salaires et avantages des membres du service public ne serait certainement pas la voie de faire la plus populaire. Au contraire, baisser le montant des aides sociales est une piste appréciée par plus d’un français sur deux, ce qui démontre bien une volonté de se passer de certaines prestations sociales qui, selon la voix du peuple, ne seraient pas indispensables et ne font qu’entraîner des dépenses superflues venant grever les finances.

La satisfaction des personnes concernées, les usagers, à ce propos s’avère cependant bien plus positive que la vision qu’ils ont des services publics, ceux-ci ayant incontestablement une mauvaise image auprès des premiers concernés.
Source : Les Echos