Assurance Maladie : vers la fin de l’ordonnance papier


D’ici un an, vers la fin de 2012, 75% des pharmaciens auront opté pour l’ordonnance numérique et en 2013 elle sera en vigueur partout en France.

L’ordonnance papier coûte cher et elle est appelée à disparaître rapidement. En effet chaque année l’assurance maladie recoit 750 millions d’ordonnances. Cela équivaut à 52 camions de six tonnes par an, transportant du papier.

Pire encore, ramasser et trier les ordonnances a un prix : 4 millions d’euros par an.

Un choix s’impose : numériser les ordonnances. Depuis 2010, le procédé est déjà utilisé chez 900 pharmacies qui scannent et les envoient sur CD-rom aux deux semaines. Le CD c’est mieux que le papier, mais sans CD ce sera encore plus efficace.

En passant au numérique, 400 emplois seront coupés sur 4000 à l’assurance maladie. Des économies d’un côté et des pertes d’emploi de l’autre.

Pour les docteurs, il faudra attendre 2014 avant que ceux-ci ne passent eux aussi au numérique.