Assurance-vie : taux d’intérêt plus favorable pour 2012


Alors que les Français semblent avoir mis un frein sur les souscriptions d’assurance-vie, cette variété d’épargne gagnera en valeur cette année et deviendra plus rémunératrice.

assurance vie

Assurance-vie : le taux d’intérêt rebondit après sa chute libre

Cela fait une dizaine d’années que le taux d’intérêt des placements d’assurance-vie a tendance à régresser. En effet, si en 2001, ce taux atteignait 5,3 %, dix ans plus tard, il a presque été réduit de moitié et se chiffrait à 3 % en 2011. Par ailleurs, entre 2008 et 2010, les compagnies d’assurance ont dû puiser dans les provisions pour participation aux excédents (PPE) afin d’atténuer les fluctuations financières engendrées par la crise. Toutefois, en ce début d’année 2012, la santé des fonds en euros semble reprendre du poil de la bête, car les analystes anticipent une hausse de 0,3 % du taux d’intérêt des épargnes d’assurance-vie par rapport à l’indice 2011.

Les assureurs ont pris les précautions nécessaires

La plupart des activités des compagnies d’assurance sont régies par l’existence d’un dispositif de PPE. Ainsi, pour la majorité des assureurs, le PPE agit comme un « amortisseur » et permet de stabiliser le taux d’intérêt des placements d’assurance-vie. C’est la raison pour laquelle cette variété d’épargne n’est souvent pas affectée par les fluctuations économiques. D’après les dernières statistiques collectées par le cabinet Facts & Figures, les sociétés d’assurance qui détenaient encore des obligations souveraines parmi leurs actifs au terme de l’année 2011, peuvent très bien survivre à une éventuelle crise financière.