BNP Paribas Personal Finance s’oriente vers le concept 100% online


Selon des membres du syndicat, BNP Paribas Personal Finance aurait annoncé la suppression de 137 postes, ainsi que la fermeture des agences françaises de prêt immobilier aux particuliers.

BNP Paribas

Un délégué du syndicat a déclaré à la presse que BNP Paribas Personal Finance prévoit que cent trente-sept postes sur les huit cents actuels soient supprimés en janvier 2014, et toutes les agences fermeront leurs portes, hormis celles de Nantes et de Levallois-Perret.
La filiale du groupe BNP Paribas a déclaré que les différents services se feront désormais à travers le site internet dans le futur.

D’après la direction, une procédure de réunion avec les instances représentatives des collaborateurs a été entamée, afin d’informer ces derniers sur la manière de réorganiser la filiale avec ces 137 postes supprimés, qui en créeraient 38. Un porte-parole de la filiale a d’ailleurs affirmé que les départs contraints étaient à exclure, et que les actions à entreprendre tendraient plutôt vers les mesures de reclassement en interne.
Le 1er octobre dernier, un plan de sauvegarde de l’emploi a été présenté aux délégués du syndicat. Ces derniers racontent avec regret qu’il s’agit du douzième plan social qu’on leur dresse depuis.

La situation géographique des différentes agences pose également problème : les agences sont éparpillées dans toute la France. Or, il y a peu de chances que tous les salariés au sein de ces agences acceptent le fait de déménager à cause de la fermeture des agences. Chez les salariés, il est clair que le désarroi est bien présent, d’autant plus qu’il n’y a pas longtemps encore, le groupe BNP Paribas avait déclaré la suppression de 244 postes dans cette filiale Personal Finance, c’était en juillet 2011.

source