Boursorama se réorganise


Boursorama
Face au succès de ses activités en ligne, Boursorama a opté pour une stratégie de concentration sur Internet.

La fermeture des locaux pour une meilleure gestion…

Après le rachat de la filiale française de Caixa Bank en 2006, Boursorama avait hérité de 55 agences. Elle avait décidé de n’en garder qu’une vingtaine. Fin 2008, elle en a fermé cinq, et en 2011, 3. Les 12 agences restantes feront également l’objet d’une fermeture, précise un communiqué du 1er août. Cette décision a été prise suite à plusieurs constats. Les crédits immobiliers, principale activité des agences, se font maintenant en ligne ou par téléphone. Et les agences restées ouvertes, dans le but d’un contact de proximité, ne parviennent plus à générer un chiffre d’affaires important. D’où la décision de la direction de procéder à la fermeture des locaux afin de dédier exclusivement aux activités bancaires en ligne.

Quels seront les principaux changements ?

L’impact financier de cette opération de restructuration ne sera connu qu’au deuxième semestre 2011. Toutefois, le projet de fermeture des locaux a déjà été présenté aux syndicats du personnel, qui n’y ont émis aucune objection. Il faut préciser qu’aucun des 62 emplois ne sera supprimé : ils seront affectés au siège de la société qui se situe à Boulogne-Billancourt. Ces salariés seront répartis de manière à optimiser les services rendus pour la clientèle sur Internet. Il faut noter que Boursorama a connu au 2è trimestre 2011 un bénéfice net de 11,7 millions d’euros en progression de 21 %. Cette croissance du chiffre d’affaires est plutôt dûe à la section Banque de Boursorama que la section Courtier en ligne