Christian Noyer s’inquiète sur le dumping des crédits immobiliers en France


D’après le quotidien Le Monde, Christian Noyer aurait manifesté son inquiétude par rapport aux taux de crédits immobiliers très bas pratiqués par les institutions bancaires, craignant une répercussion sur les prix de la pierre.

D’après le journal Le Monde, le gouverneur de la BDF Christian Noyer a lancé un avertissement aux banquiers pratiquant le dumping des crédits immobiliers au cours d’une réunion avec la Fédération bancaire française. Il est prêt à intervenir si les banques ne se décident pas à relever leurs tarifs.

Le gouverneur a rappelé que les banques françaises pratiquent les taux les plus bas dans toute l’Europe, et prêtent aux meilleures conditions dans toute la zone euro. Selon lui, cette situation est loin d’être acceptable, dans la mesure où les risques de remontée des prix de la pierre sont importants. Selon le quotidien Le Monde, le fait de relever les tarifs des crédits bancaires contribuerait à limiter cette augmentation des prix de l’immobilier.

Christian Noyer a également rappelé que ces banques mettent en péril leur rentabilité à venir et leur bilan en gardant des marges aussi faibles sur les crédits immobiliers. La Banque de France n’a toutefois pas souhaité apporter de commentaires lorsque l’AFP l’a contactée.

En moyenne, les taux de prêts immobiliers octroyés aux particuliers en France au cours du mois de mai ont diminué pour se retrouver à 2,85 %. L’observatoire Crédit Logement/CSA rappelle d’ailleurs qu’il s’agit du plus bas niveau atteint par ces taux depuis les années 1940.

Pour rappel, Christian Noyer préside également l’ACPR ou Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, qui est en quelque sorte le gendarme bancaire en France. Cette institution a également déjà mis les banques en garde contre leur pratique du dumping sur les crédits immobiliers.

sources : cbanque