Création d’un fichier national des emprunteurs


Francois Baroin
Le Ministre de l’économie François Baroin
a annoncé mardi dans un communiqué la mise en place d’une consultation publique sur la création d’un registre de surendettement.

Ouverte jusqu’au 15 septembre, cette consultation devrait permettre de répondre aux demandes de création d’un fichier positif, consécutives à la réforme du crédit à la consommation de juillet 2010.

Dans ce registre seront consignés tous les détenteurs d’un ou plusieurs crédits, quelle que soit la nature de ceux-ci. Un travail de longue haleine lorsqu’on sait que plus de la moitié des ménages français ont contracté au moins un crédit actuellement en cours de remboursement.

La recherche des informations et la création du registre ne peuvent en aucun cas porter atteinte à la vie privée des citoyens. Le registre devra donc impérativement respecter la législation « informatique et libertés ». C’est ce qui permet à la mesure d’être acceptée par l’association CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), sans pour autant être approuvée.

Ce répertoire national des crédits serait un nouvel outil obligatoire mis à la disposition des banques pour vérifier la solvabilité des emprunteurs avant de leur attribuer un crédit, aidant ainsi à prévenir le surendettement des ménages français, toujours poussés à l’achat par la société de consommation et l’évolution des technologies.