Dès le 1er janvier 2016, les banques pourront prélever dans votre compte d’épargne pour se renflouer


banque

En vertu de la directive européenne relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) transposée en droit français à partir du 1er janvier 2016, les banques pourront, en cas de faillite, prélever une partie des fonds déposés par leurs clients pour renflouer leurs caisses. Seuls les dépôts au-delà de 100 000 € sont concernés et cette option ne pourra intervenir qu’après que la banque ait puisé dans son capital et ses obligations.

Cette possibilité, appelée bail-in (renflouement interne), ne devrait donc intervenir que dans des cas extrêmes, lorsque les clients pourraient perdre la totalité de leurs avoirs si cette procédure n’était pas mise en place. La BRRD vise surtout à supprimer le recours au système du bail-out (renflouement par l’Etat). Elle s’inscrit dans un contexte visant à renforcer la solidité des banques et à améliorer le système de garantie des dépôts.

La seule option possible pour échapper à ce dispositif serait d’ouvrir des comptes dans plusieurs banques pour ne jamais atteindre le plafond de 100 000 €, ce qui peut s’avérer compliqué à gérer. Les dépôts inférieurs à ce plafond restent garantis en totalité.

Source : Le Figaro