Des taux de crédit immobilier anormalement stables


La conjoncture du marché immobilier français n’est pas au mieux. Les taux de crédit qui devraient dans l’idéal subir une baisse, restent globalement stables depuis trois mois.

Un contexte difficile qui se répercute sur les crédits immobiliers

D’après les analyses effectuées par les professionnels de l’immobilier français, les taux de crédits immobiliers campent sur leurs valeurs depuis trois mois. Ainsi, les taux fixes continuent globalement de faire du surplace, avec des moyennes à 4,05 % sur 15 ans, 4,30 % sur 20 ans et 4,45 % pour un prêt immobilier d’une durée de 25 ans. Pour de nombreux analystes, il s’agit d’une preuve supplémentaire mettant en évidence le contexte morose dans lequel sont plongés le monde du financement et le marché immobilier français. Les économistes s’accordent d’ailleurs à dire que dans un contexte normal, les taux de crédits immobiliers auraient été en baisse en cette période de rentrée.

Les banques boudent les crédits longue durée

Les acteurs de l’immobilier pointent notamment du doigt le fait que la majorité des organismes bancaires hésitent à accorder des prêts longue durée. Et ceci d’autant plus que les institutions de financement n’ont pas fait évoluer leurs taux de crédits dans le sens de la forte baisse des indices OAT relatifs aux obligations assimilables du trésor. Ces indices étant passés de 3,40 % à l’issue de juin 2011 à 2,84 % un mois plus tard. Certains courtiers en immobiliers confirment par ailleurs que les crédits à 30 ans enregistrent une hausse significative de 0,25 %. Preuve que les banques vont probablement freiner tous les crédits qui dépassent les 25 ans.

via : latribune