Dominique Strauss-Kahn a démissionné du FMI


Dominique Strauss-Kahn a officiellement démissionné de son poste de directeur général du FMI. Dans sa lettre, il souligne également son innocence.

L’accusation pousse à la démission

M. Dominique Strauss-Kahn, jusque-là directeur général du Fonds monétaire international ou FMI, a adressé sa lettre de démission officielle au Conseil d’administration. Après plus de trois années au service de cette institution, il abroge ainsi son contrat ; il souligne et réitère son innocence dans la bataille judiciaire qui l’oppose à la femme de chambre du Sofitel de New York, laquelle l’accuse d’agression sexuelle et de tentative de viol.

Pour rappel, l’ex-directeur du FMI a été arrêté à l’aéroport JFK alors qu’il s’apprêtait à s’envoler vers Paris à bord d’un avion d’Air France. Selon le récit de la femme de chambre auprès de la police de New York, il serait sorti nu de sa douche et l’aurait attaqué sexuellement alors qu’elle était en train de faire le ménage, croyant que l’occupant de la suite était absent.

Se battre jusqu’au bout

DSK souligne notamment dans sa lettre adressée au Conseil d’administration du FMI ses pensées pour sa famille et ses amis, et plus particulièrement pour sa femme Anne Sinclair qu’il déclare aimer plus que tout, ainsi que ses enfants. Il adresse également sa sympathie à ses collaborateurs du FMI et annonce sa ferme intention de s’opposer à tous les faits qui lui sont reprochés.

Il déclare user de toutes ses forces pour prouver son innocence, consacrer tout son temps pour ce faire, et protéger ainsi l’image du FMI qu’il a servi depuis plus de trois ans. Actuellement, le poste de Directeur général par intérim est assuré par M. John Lipsky jusqu’à ce qu’un nouveau soit nommé conformément à la procédure adoptée par le Conseil d’administration.