Economie : faits marquants du 21 juin au 5 juillet 2010


En France :

L’Insee prévoit une croissance de 1.4% en 2010-07-01 Le déficit de l’Etat de 138 milliards d’euros en 2009 est en augmentation de 8.7 milliards par rapport à 2008.

Demandeurs d’emploi en mai

Catégorie A (sans activité et en recherche active d’emploi) + 22 600 (0.8%) à 2 699 600 sur 1 an +7.1% (pole emploi)

En ajoutant les catégories B et C le chiffre augmente de 0.4% à + 16700 personnes soit 9.4% sur 1 an.

La dette s’élève à1535.5 milliards d’euros soit 80.3% du PIB (Insee)

Le gouvernement prévoit que le déficit public atteindra 8% du PIB en 2010 et s’est engagé à le ramener à 3% en 2013.

La dette publique devrait atteindre 86.6% du PIB en 2013, contre 83.2% attendu fin 2010.

En Allemagne :

Les chiffres du chômage publiés le 3 juin annoncent une diminution de 88 000 chômeurs en moins par rapport à mai, après avoir reculé de 144 000 le mois précédent.

Le taux de chômage est à 7.5% soit 3 ,153 millions de personnes.

Aux Etats-Unis :

La FED reconnaît que la conjoncture est moins favorable en raison de la situation en Europe

La croissance du premier trimestre est de 0.1% et de 2.7% en rythme annuel du PIB

Sur le dernier trimestre 2009 l’activité économique avait bondi de 5.6%

Les promesses de vente de logements l’indice de l’Association nationale des agents immobiliers (N.A.R) est en baisse de 30% en mai à 77.6. Par rapport à mai 2009 en rythme annuel la baisse est e 15.9%

Les dépenses de construction ont baissé de 0.2% en mai (département du commerce)

Les ventes de logements neufs ont baissé de 33% en mai à 300 000 unités, c’est le plus bas historique. En rythme annuel la contraction est de 19% sur un an d’après les statistiques du département du commerce.

Inscriptions hebdomadaire du chômage 472 000 pour la semaine du 26 juin alors que les prévisions étaient à 452 000. La moyenne mobile sur 4 semaines est à 466 500 soit + 3250

Le nombre d’emplois détruits en juin de 125 000 est supérieur de 25 000 par rapport aux prévisions. C’est la plus importante destruction depuis octobre 2009, selon les statistiques du ministère du travail. Le chômage à cependant reculé à 9.5%, mais c’est surtout la baisse de la population active qui en est l’origine.

L’indice de confiance du consommateur mesuré par le Conference Board a plongé à 52,9 au mois de juin contre 62,7 au mois de mai

Chine :

Le 15 juin Le Conference Board, suite à une erreur de calcul avait annoncé une progression de la croissance de l’économie pour le mois de mai de 1.7% au lieu de 0.3% qui correspond au plus faible score depuis novembre 2009.

Le 29 juin la bourse de shanghai baisse de 4.27% suite aux craintes sur la vigueur de la reprise économique

Révision en hausse du taux de croissance pour 2009 à 9.1% contre 8.7% prévu (bureau national des stat)

Les indices manufacturiers des directeurs d’achat

Ralentissement en Chine en juin

Ralentissement plus que prévu aux Etats-Unis à 56.2 contre 59.7 en mai.