Emprunter en immobilier avec un apport ou sans ?


fly happy family on blue sky

Crise oblige, les banques semblent désormais exiger un apport personnel pour tout emprunt immobilier. Est-il encore possible d’emprunter sans un solide apport?

Le phénomène de surfinancement, c’est à dire le financement des frais de notaire et d’emprunt par la banque plutôt que par l’apport personnel de l’emprunteur, est en net recul mais existe toujours. Il est plus répandu pour les investissements locatifs que pour les prêts destinés à la résidence principale. Et dans ce cas, les banques exigent généralement un apport de l’ordre de 10% du montant total de l’opération. En moyenne, on considère que les apports personnel représentent 18% des opérations financées, soit un chiffre toujours très largement supérieur aux exigences des établissements bancaires. Alors peut-on réellement emprunter sans apport personnel?

Les établissements bancaires sont tellement exigeants sur la part de l’apport personne, car cela constitue pour eux à la fois un facteur de réduction du risque, et un bon indicateur du comportement de leur client. Alors pour pouvoir vous affranchir de l’apport personnel, mieux vaut présenter une situation très favorable qui rassure les banques en offrant des garanties: jeune couple ayant commencé à travailler, aux revenus réguliers et satisfaisants. Si vous ne rentrez pas dans ce schéma, pensez alors au prêts annexes: prêt à taux zéro, Pass logement,etc. pour vous constituer un pécule en lieu et place de l’apport personnel tant convoité.

emprunt immo

Source : LesEchos