Épargne salariale : les PERCO ont la cote en 2013


Comme chaque année depuis sa création, le Plan d’épargne pour la retraite collectif connait un nouveau bond significatif en 2013.

PERCO : tous les signaux au vert

Dans un communiqué publié récemment, l’Association française de gestion financière fait le point sur les performances du PERCO, le portefeuille d’épargne en 2004. Les résultats sont clairs et nets : le plan épargne orienté principalement vers la retraite continue d’engranger les succès à tous les niveaux. Plus d’un million et demi de salariés bénéficient de cette solution fin 2013, soit une hausse de 23 % en rythme annuel, selon l’AFG. Le nombre d’entreprises ayant instauré le portefeuille s’est vu également progresser de 11 %. Plus de 180 000 firmes, qui emploient 4,8 millions de personnes, proposent désormais ce plan à leurs salariés. Le potentiel de croissance de ce plan d’épargne est très prometteur.

Hausse de l’encours et des versements

La hausse de l’encours du PERCO témoigne également de la bonne dynamique dont il bénéficie. Au 31 décembre 2013, les 1 540 000 salariés bénéficiaires détenaient au total 8,6 milliards d’euros sur leur compte, un volume en progression de 28 % en un an. Le flux d’alimentation reste élevé l’année dernière : les salariés et les entreprises ont injecté 1,3 milliard d’euros dans le dispositif. Comme chaque année depuis la création du plan épargne, l’abondement de l’entreprise est de loin la principale source de renflouement du PERCO. Les versements de l’employeur représentent en effet plus de 35 % des dépôts enregistrés. Viennent ensuite les règlements volontaires des bénéficiaires, qui représentent 26 % des versements effectués sur le livret. L’intéressement et la participation sont les autres sources d’alimentation de l’encours des PERCO.

source : cbanque