Facebook : 8 milliards de dollars pour financer son introduction en bourse


Facebook, le plus vaste réseau social de la planète, vient d’obtenir un crédit de 8 milliards de dollars pour pouvoir mener à bien son projet d’introduction en bourse.

Les plus célèbres institutions bancaires font confiance au géant du TIC

Depuis quelques semaines, Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social Facebook, ne cessait d’entreprendre des négociations auprès des plus illustres réseaux bancaires afin de financer l’introduction en bourse de sa société. Ces efforts n’ont pas été vains, car la plupart des plus grandes banques internationales ont choisi de faire confiance au jeune entrepreneur. Ainsi, les institutions bancaires telles que JP Morgan, Morgan Stanley, Merrill Lynch et Goldman Sachs, ont accordé un crédit renouvelable d’environ 5 milliards de dollars au réseau social. Par ailleurs, un crédit relais évalué à 3 milliards de dollars lui a également été octroyé.

À quelles fins seront utilisés les crédits accordés à Facebook ?

Le fondateur de Facebook indique que les emprunts contractés contribueront au développement des activités du groupe. Dans les accords signés entre Mark Zuckerberg et ses créanciers, Mark affirme que la firme pourra s’acquitter de ses dettes avant la date buttoir du 30 juin 2014. Le jeune entrepreneur rajoute même que le réseau social pourrait engendrer 2,5 milliards de dollars de plus que le capital emprunté à l’issue de son introduction en bourse. Pour mener à bien leur projet, les dirigeants de Facebook commencent à entreprendre une levée de fonds auprès d’une trentaine de banques de renom et de sociétés de courtage.