Flambée des tarifs des cartes bancaires


Les accros aux shoppings ont constaté une augmentation du prix de leur carte de crédit. Contraitement aux banques en ligne qui prônent la gratuité des cartes de crédit, les institutions financières traditionnelles ont augmenté le prix de leurs moyens de paiement électronique.

Hausse de 6,41 % en trois ans

En 2010, l’administration française a appelé les entreprises opérant dans le secteur bancaire à faire preuve de plus de transparence dans la facturation de leurs services. Cette mesure avait pour objectif d’éviter les hausses démesurées des tarifs bancaires. Une étude réalisée par ChoisirmaBanque.com a révélé cependant que ces institutions financières continuent à augmenter leurs prix de manière inexpliquée. Ainsi, ce site comparateur note une progression de 6,41 % du coût moyen des cartes bancaires ces trois dernières années.

Des abus dans certaines banques

Selon toujours le site comparateur spécialisé dans le secteur bancaire, la hausse du tarif des cartes de crédit est plus élevée que le taux d’inflation évaluée à 5,09 % entre 2009 et 2012, dans plus de la moitié des banques françaises. Il est à savoir par exemple que pour la carte de crédit « visa international », un moyen de paiement très utilisé, son prix a augmenté de plus 20 % durant la période considérée. Cette hausse s’élève à 40 % dans certaines sociétés.

Les efforts des banques en ligne

Néanmoins, certaines entreprises du secteur essaient de tirer le tarif de ces cartes de paiement vers le bas. C’est le cas pour la Banque Populaire Atlantique, qui a baissé son prix de 6,08 % en trois ans. Des représentations de Crédit Agricole ont également diminué leur tarif de leurs. Mais les efforts les plus notables sont à mettre à l’actif des banques en ligne. Les purs players du marché offrent même la gratuité à leurs clients pour la détention d’un moyen de règlement électronique.