Fonctionnement du FMI, le fonds monétaire international


FMI
Cette institution financière, formée par 187 états se pose en véritable garant de la stabilité économique mondiale.

Définition du FMI

Institué dans le cadre des accords de Bretton Woods en été 1944, le FMI est par définition, une institution chargée d’assurer l’équilibre du système monétaire international. Il dispose de 300 milliards de dollars américains, qui proviennent des quotes-parts versées par les différents pays membres. Troisième détenteur de réserves d’or, il compte 2 600 employés et est dirigé par John Lipsky, depuis la démission de son ex-directeur général, Dominique Strauss-Kahn.

Sa création

Le fonds monétaire international est officiellement « né » le 27 décembre 1945, après la conférence de Bretton Woods. Son but est d’éviter les situations comme la Grande dépression des années 1930. En janvier 1976,  les accords de la Jamaïque sont signés pour mettre en place le flottement des monnaies. En 2009, la décision de monter les ressources du Fonds monétaire international à 1000 milliards de dollars a été prise à Londres pendant le sommet du G20.

Aujourd’hui

Les grands emprunteurs actuels sont la Grèce avec une dette de 30 milliards d’euros, suivie du Portugal, et de l’Irlande. Depuis 1945, cette institution est intervenue dans de nombreux pays, comme en Asie en 1997, lors de la crise asiatique, et plus récemment en Grèce. En échange des fonds octroyés, les états emprunteurs procèdent à des réajustements de leur politique économique. Le rôle du FMI s’accroît considérablement sur le niveau mondial.