France Québec : Accord et Association pour l’emploi


Les gouvernements de la France et du Québec se sont entendus pour signer un accord historique de collaboration en matière d’emploi entre les deux pays. L’entente sur le travail reprend celle de 2008 sur l’ouverture mutuelle des marchés de l’emploi. Le premier ministre du Québec Jean Charest a pour l’occasion rencontrer le premier ministre français François Fillon.

Il y a eu plus de 70 accords de signés dans différents corps de métiers comme la construction, la restauration, la santé et les ingénieurs et bientôt pour les chimistes, carrossiers et pâtissiers. Pour d’autres professions, il y aura un paquet d’équivalences de signées.

La vie au Québec attire un nombre croissant de français car elle y serait plus facile et il y aurait un peu moins de chômage dans les secteurs mentionnés plus haut. Mais c’est aussi l’occasion pour les cousins québécois de venir essayer la vie en France, et on peut déjà se réjouir de cette superbe association.

Le Québec a besoin d’embaucher 700 000 travailleurs d’ici à 2013. C’est énorme, cela représente 10% de la population. On peut deviner qu’il y aura un flux assez massif d’immigrés francais dans la belle province. Et que le prix de l’immobilier à Montréal et dans les grandes villes de la province canadienne ne sont pas prêts de baisser.

Plus d’infos sur le site du Consulat de France à Montréal ou sur celui du Consulat Général de France à la ville de Québec.

Ces français qui émigrent au Québec :