Fusion Bourse de Francfort avec NYSE-Euronext


Cette semaine a vu l’annonce surprenante d’une fusion entre la bourse de Deutsche Börse (francfort) et celle de New York NYSE-Euronext. Le plus surprenant c’est que c’est Francfort qui veut acheter l’américain NYSE/Euronext. Cependant rien n’est encore fait, loin de là, car NYSE/Euronext est poursuivi en justice par ses propres actionnaires, mécontents que NYSE/Euronext n’ait que 40% alors que Francfort en aura 60%, et surtout que la valeur de NYSE est trop basse (évaluée à 9,5 milliards). Les actionnaires veulent annuler la transaction, purement et simplement.

Ce partenariat stratégique doit cependant obtenir l’approbation des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et en Europe, ce qui est attendu pour fin 2011.

Une telle fusion de ces deux places boursières possèderait néanmoins des avantages comme être ouvert 24 heures sur 24 et réaliser des centaines de millions d’économie chaque année (environ 300 millions d’euros).