Hausse des défaillances des entreprises


L’année 2010 s’annonce sous de meilleurs jours avec l’augmentation des différentes compensations sociales prévues ; le revenu de solidarité active, le SMIC et j’en passe. Cependant, le rideau aussi se ferme sur une année financière en demi-teinte. Le couperet vient encore de tomber. Les effets de la crise financière ne semblent pas vouloir s’estomper. Les chiffres de l’Insee montrent une hausse constante dans le nombre d’entreprises en procédure de redressement judiciaire.

Après 3 mois de baisse les chiffres sont de nouveau en hausse. En effet, le nombre d’entreprises sous redressement judiciaire a augmenté de 4.1 %. Les chiffres tendent à donner raison à Euler Hermes Sfac, un assureur de crédit, prévoyait une hausse de 17 % des redressements judiciaires des entreprises cette année. Par rapport aux 12 mois précédents, la hausse était de 16,7 % sur les 12 mois à fin juillet.

Les estimations de Euler Hermes sont pessimistes. Selon l’assureur de crédit, il y aurait eu plus de 67 000 défaillances en France en 2009. Ces chiffres dépasseraient la barre historique atteinte lors de la récession de 1993, qui était de 64 500. Restons sur une note joyeuse en cette fin d’année. Les chiffres publiés par Coface démontrent une baisse des défaillances en automne. Selon l’association des journalistes PME, les chiffres se sont améliorés après avoir atteint des niveaux records. Les chiffres sont seulement de 5 500 en novembre contre 7 000 en septembre.

Ce sont les PME qui ont le plus souffert de la crise en 2009. Surtout celles de 50 à 99 employés. Toutefois cette situation ne sort pas de l’ordinaire. Les petites entreprises sont plus vulnérables en temps de crise.

Euler Hermes persiste et signe en annonçant une hausse de 2 % sur les redressements judiciaires en 2010.