Hugues Le Bret et Ryad Boulanouar lancent la « banque pour les pauvres »


Pour les ménages à revenus modestes, les banques classiques ne sont pas une option envisageable. C’est pour cela que la FPE ou Financière des Paiements Electroniques a été mise en place : il s’agit d’une banque où aucune condition de revenus n’est requise.

Banque

Une banque sans aucune condition de ressources

C’est Hugues Le Bret qui a eu cette idée, avec Ryad Boulanouar, son collègue et associé. M. Le Bret a été anciennement à la tête du géant Boursorama, il a également déjà été le plus haut responsable de la communication chez Société Générale.

Ces deux compères ont allié leurs savoirs afin de mettre sur pied une banque pour les démunis et ont levé au passage 11 millions d’euros.

Selon eux, la FPE serait une banque pour tous et qui n’exige aucune condition par rapport aux rentrées d’argent. Il n’y aura aucune exigence également par rapport au patrimoine ; il en est de même pour le montant déposé.

Ils ont bien évidemment reçu l’aval de l’Autorité de Contrôle Prudentiel, à travers l’agrément donné par cette dernière.

Un « Compte-Nickel » en 5 minutes !

Chacun pourra désormais ouvrir un Compte-Nickel en très peu de temps, auprès d’un revendeur de presse, ou chez votre buraliste habituel.

La FPE serait une solution bancaire qui repose sur le light banking, estime Challenges, relatant l’accessibilité de ce nouveau service.

De plus, Ryad Boulanouar mettra toutes ses compétences en oeuvre pour distribuer la FPE via des technologies nouvelles, qui assureront également la relation client. Il est important de noter que M. Boulanouar est en possession d’un brevet depuis 2012, qui permet de faciliter l’enregistrement et l’identification des clients, en utilisant un simple scanner.

Pour en dire plus sur la FPE, ces deux responsables ont prévu une conférence de presse pour le 11 juin à venir.