ING Direct : Trois enfants de moins de 10 ans sur quatre détiennent un livret défiscalisé


D’après une enquête réalisée par l’Observatoire d’ING Direct, près de 3 enfants de moins de 10 ans sur 4 en France disposent d’un compte livret A. En outre, près de 75 % des parents affirment donner de l’argent de poche à leurs progénitures.

Le livret A : un produit incontournable pour les adolescents et les enfants

Une enquête récemment publiée par le groupe ING Direct révèle qu’environ 3/4 des enfants de moins de 10 ans en France détiennent un compte livret A tandis que près de 17 % ont un compte assurance-vie. Par ailleurs, 14 % sont adhérents à un plan d’épargne logement. Au-delà de l’âge de 10 ans, le livret défiscalisé devient un produit incontournable sachant que près de la moitié des individus de 11 à 17 ans en possèdent, souligne l’auteur de l’analyse. En outre, environ 15 % des lycéens âgés de 15 ans affirme se servir d’une carte bancaire. Ils sont par ailleurs près de 21 % disposant d’un compte courant, toujours selon ING Direct.

livret épargne

Des enfants aidés par leurs parents dans la gestion de leur argent de poche

Environ 75 % des parents interrogés par ING affirment donner de l’argent de poche à leurs enfants. Le montant varie en fonction de l’âge et du niveau de scolarité. Une moyenne est cependant établie à 11 euros mensuels pour les écoliers et 31 euros pour les lycéens. Cette base serait de 16,5 euros pour les collégiens. Toujours selon les parents interrogés, l’objectif est d’apprendre à leurs enfants à évaluer les tarifs des différents produits. Toutefois, une proportion de 1/5 des parents d’adolescents de 15 à 17 ans affirme ne pas laisser les jeunes seuls dans la gestion de leur argent. Par ailleurs, environ 80 % des adolescents affirment qu’ils sont également assistés par leurs parents dans la gestion de leur placement bancaire. Sur la question de savoir si les enfants dépensent ou non ledit argent de poche, une bonne partie des parents ont répondu « oui » alors qu’environ 53 % des enfants âgés de 11 à 17 ans affirment le contraire.