La Banque centrale européenne satisfaite des efforts accomplis


Après une longue période de crise, la zone euro s’apprête enfin à décoller. Les indicateurs économiques commencent à s’améliorer. La BCE affirme être satisfaite du résultat des efforts entrepris ces derniers temps.

Eurozone : Des signes de reprise à l’horizon

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue jeudi, Mario Draghi, le président de la BCE, a salué les efforts accomplis par les pays membres de la zone euro. Bien que toujours à deux chiffre, le taux de chômage commence à se stabiliser, à 12,1 % en juin. Par ailleurs, l’inflation est maîtrisée avec un taux faible de 1,6 %. Ces chiffres témoignent de l’efficacité des politiques économiques de la banque commune européenne. La reprise est observable depuis l’année dernière, note M. Draghi. Les acteurs économiques commencent à avoir un moral positif. Cependant, la vigilance doit être de mise. La situation pourrait se renverser d’autant que le vieux continent n’est pas encore totalement sorti de la récession, poursuit-il.

Les taux d’intérêt ne changeront pas

La banque centrale se penche actuellement sur la nouvelle stratégie à adopter. Les membres du Conseil des gouverneurs de l’institution affirment ne pas vouloir toucher aux taux d’intérêt. Devant la conjoncture actuelle, envisager une hausse est impossible, du moins dans le court et le moyen terme. Pour mémoire, le taux directeur de la banque s’établit actuellement à 0,5 %. Mario Draghi a également fait part de son intention de rendre plus transparente la gestion des informations en provenance de la BCE. La prise de décision doit être consensuelle et dans l’intérêt des 17 pays constituant l’eurozone, souligne-t-il. Notons que jusqu’ici, les décisions prises lors des réunions du Conseil des gouverneurs sont tenues secrètes. Enfin, le patron de la BCE s’est dit opposé à la politisation des enjeux purement économiques.