La Chine cède finalement à BHP Billiton


Beaucoup de nations rêvent de faire céder la Chine, une des plus grandes puissances internationales, sur des décisions importantes, mais en vain. Finalement, c’est le numéro un mondial des mines, BHP Billiton qui semble y être parvenu.

La Chine est réputée pour ne pas céder facilement à des offres venant d’autres pays, mesure qui vise à assurer sa longévité économique et financière, mais elle a dû revenir sur sa politique, car il vient d’être récemment annoncé qu’elle avait accepté revoir le prix de la vente du fer.

Selon les informations de l’UBS, par l’intermédiaire de Pékin, les cinq grandes firmes les plus importantes en ce qui concerne l’industrie sidérurgique de la Chine ont passé un accord avec BHP Biliton, la firme anglo-australienne, pour augmenter le prix de la vente contractuelle du tonnage du minerai de fer de 40 %. Il faut préciser que la Chine voulait augmenter le prix de ce minerai de seulement 20 %. Cette hausse, qui sera valable sur une durée d’un an, verra le prix du tonnage de fer passer de 62 dollars en moyenne en 2009 à 84 dollars en 2010, ce qui ne le place pas loin du record de 2008, soit à 90 dollars.

Selon Olivier Eugène, analyste chez AXA Investment Managers, durant la récession mondiale, la Chine voulait imposer une baisse de 45 % aux mineurs, mais la baisse fut de l’ordre de 30 % seulement. Le hic s’était qu’à cette époque la production d’acier en Chine avait explosé et donc avait grand besoin du fer australien et brésilien, car leurs minerais étaient au bord de l’épuisement. Les chinois ne pouvaient compter sur l’Inde, car elle avait imposé une taxe spéciale sur ses minerais pour augmenter la production locale et encore moins sur le Brésil à cause d’un scandale impliquant certains employés de la firme Rio Tinto.

Il ne restait donc pas d’autre alternatif à la Chine que de se tourner vers BHP Billiton, qui n’avait pas cédé d’un pouce en ce qui concerne la baisse demandée. Finalement, les deux parties se sont entendues et l’accord pour la provision du minerai de fer a pu être signé.