La croissance de la Chine en baisse


Selon le PMI, la croissance de l’industrie manufacturière de la Chine serait en baisse, un ralentissement qui a continué durant tout le mois de juillet. Selon les premières indications, la cause de cette baisse serait principalement due aux mesures qu’ont été mises en place par le gouvernement chinois pour non seulement freiner l’octroi du crédit, mais aussi pour la spéculation immobilière. La Fédération chinoise de la logistique et des achats a pour sa part annoncé que l’indice officiel des directeurs d’achats est tombé à son niveau le plus bas, soit à 51,2 contre 52,1 pour le mois de juin, un chiffre jamais atteint depuis 17 mois déjà.

Pour Ting Lu, un économiste travaillant à la Bank of America Merrill Lynch de Hong Kong, la chute de la croissance chinoise a été causée principalement par les mesures de resserrement et de restriction qui ont été appliquées dans le domaine de l’immobilier. Cependant, il précise que cette baisse n’est pas aussi importante que l’auraient prédit plusieurs observateurs du monde financier. Ting Lu en a même profité pour confirmer sa prévision d’une croissance de l’ordre de 10 % cette année-ci et 9,0 % en 2011 en ce qui concerne le PIB (Produit Intérieur Brut), malgré le fait que la croissance n’est pas a son meilleur niveau.

Malgré une tendance au repli de la croissance de l’industrie manufacturière chinoise, Yu Song et Helen Qiao, de la banque d’investissement Goldman Sachs, affirme que le résultat de l’exercice du mois de juillet est plutôt rassurant, en rappelant que le chiffre du mois de juillet est qu’a un point près de celui du mois de juin.