La forte chute des collectes du Livret A se poursuit en août


Comme il fallait s’y attendre, la réduction de la rémunération du Livret A a eu des répercussions sur les performances du placement préféré des Français. La collecte continue de baisser.

livreta

La piètre performance du Livret A

Le mois d’août est une période à oublier pour le Livret A. Le placement préféré de la population de l’Hexagone n’a enregistré en août dernier dans ses caisses que 50 millions d’euros contre 1,9 milliard d’euros l’an dernier à la même époque. Le LDD – livret de développement durable – quant à lui boucle la période sur un chiffre de 210 millions d’euros contre 140 millions d’euros l’année d’avant. Les spécialistes du secteur indiquent que cette tendance baissière a déjà été observée en juillet.

Les épargnants moins enthousiastes

Les professionnels du secteur expliquent que la chute des collectes pour le Livret A était prévisible. Ces derniers indiquent que la baisse de la rémunération de cette épargne a découragé les épargnants. La réforme décidée par l’État a poussé les détenteurs de capitaux à se tourner vers des placements s’étalant sur une période relativement longue comme l’assurance-vie, qui a déjà enregistré une nette progression au mois de juillet.

Prendre sur les épargnes

La contre-performance du Livret A peut également s’expliquer par le fait que les ménages de l’Hexagone sont contraints de consommer une partie de leurs épargnes. Les fonds initialement prévus être versés dans un compte de placement n’arrivent plus forcément à destination, ce surplus est souvent utilisé pour subvenir aux besoins quotidiens. La firme Genworth spécialisée dans la garantie financière indique dans une étude confiée à l’agence Ipsos que plus d’un Français sur deux avoue avoir écorné leur épargne pour financer leurs besoins quotidiens.

source : lefigaro