La France de 2025 par Jean Pisani-Ferry


L’expert français es prospectives, Jean Pisani-Ferry, a affirmé lors du séminaire gouvernemental que la France ira se rapetissant et s’appauvrissant au cours de la prochaine décennie. Elle pourra néanmoins revendiquer une place d’acteur majeur de l’économie mondiale.

Dégradation de la situation économique

Jean Pisani-Ferry confirme la dégradation de la conjoncture économique de l’Hexagone. Selon ce technicien, les Français verront leur situation financière se détériorer dans les dix prochaines années. L’expert en matière de prospectives a expliqué lors du séminaire gouvernemental consacré à la France de 2025 que cette situation résultera de l’évolution de l’environnement économique mondial. Le technicien note que les peuples des États émergents vivront mieux alors que ceux installés dans les nations développées auront davantage de difficultés.

La France peut faire valoir ses atouts

Malgré cela, Jean Pisani-Ferry veut se montrer rassurant. Celui-ci assure que la France peut tirer profit de cette situation. L’enrichissement de la population dans les pays en développement contribue au développement de la classe moyenne dont les membres seront des potentiels consommateurs pour l’industrie française. L’expert en prospective note également que contrairement à d’autres États comme l’Amérique où certains secteurs d’activités arrivent déjà à maturité, l’Hexagone accusant un retard en matière technologique peut toujours compter sur ces entreprises technologiques dotées d’une marge de productivité plus importante.

La bonne qualité de la formation

La France en 2025 sera également peuplée de personnes aux compétences accrues. Ceci sera dû à une meilleure qualité de la formation. Les réformes entreprises dans le secteur de l’éducation depuis 1985 commencent à porter ces fruits et les jeunes d’aujourd’hui, c’est-à-dire, les cadres de demain en seront les principaux bénéficiaires. Jean Pisani-Ferry ira même jusqu’à dire que l’Hexagone profitant d’une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi pourra trouver l’équilibre de son marché de l’emploi d’ici dix ans.

Source : medef