La Grèce pèse encore sur la bourse : Résumé de la semaine financière du 19 au 23 avril


France :

Les commandes de l’industrie accusent un léger recul de 0.6% hors matériel de transport en février selon l’Insee, celles de l’exportation progressent de 3.2%

Le moral des industriels a progressé de 4 points en avril à 97 points a annoncé l’Insee.

Cet indicateur du climat des affaires avait atteint son point le plus bas en mars 2009 à 70 points.

Il se redresse, mais reste en-dessous de sa moyenne longue période à 100 points qui n’a pas été atteinte depuis juillet 2008 selon l’Insee.

La hausse de l’inflation en mars est de 1.6% contre 1.3% en février.

D’après les économistes du crédit agricole la hausse devrait rester modérée ces prochains mois.

Les dépenses de consommations des ménages en produits manufacturés ont progressé de 1.2% en mars(Insee). Mais sur le premier trimestre la baisse est de 1.9% après une hausse au dernier trimestre 2009 de 3.2%

Les d’e-commerce devraient enregistrer une croissance de 9% en 2010 d’après une étude de Bencharck Group.

Allemagne :

Les prix à la production augmentent de 0.7% en mars par rapport à février d’après l’office statistique fédéral. Sur un an les prix à la production industrielle affichent une contraction de 1.5% en mars après une baisse de 2.9% en février.

L’indice ZEW augmente de 8.5points à 53 en avril par rapport à mars.

C’est la première progression après 6 mois de baisse.

Les économistes prévoyaient peu de changement.

L’indice IFO du climat des affaires a progressé plus que prévu à 101.6 points en avril par rapport à 98.2 en mars.

Zone-euro :

L’indice des perspectives progresse de 8.1 points à 46 points, celui de la situation actuelle s’améliore de 8.9points à -52.4 points.

L’indice PMI de l’industrie manufacturière a atteint 57.5 points en première estimation en avril contre 56.6 en mars et 56.8 prévu par les analystes.

Le ratio du déficit public par rapport au PIB est passé de 2% à 6.3% entre 2008 et 2009 (Eurostat)

Les pays dont le déficit est le plus important en %

Irlande 14.3

Grèce 13.6

Royaume Uni 11.5

Espagne 11.2

Portugal 9.4

France 7.5% est au 9ème rang

Les meilleurs :

Suède -0.5%

Luxembourg -0.7%

Estonie -1.7%

En ce qui concerne la dette publique, les niveaux les plus faibles sont tenus par les petits pays en partie les mêmes que ceux cités ci-dessus avec en premier

Estonie 7.2%

Les plus mauvais ;

Italie 115.8%

Grèce 115.1%

Belgique 96.7%

Hongrie 78.3%

France 77.6%

Portugal 76.8%

Allemagne 73.2%

Royaume Uni 68.1%

Autriche 66.5% Irlande 64%

Pays-Bas 60.9%

Japon :

Selon les données du gouvernement, l’indice de confiance des ménages progresse en mars à 40.9 points contre 39.8 en février

L’ensemble des composantes s’améliore avec une hausse un peu plus nette pour l’emploi, la croissance des revenus et des conditions de vie en générale.

Etats-Unis :

Les commandes de biens durables ont reculé de 1.3% en mars après une hausse de 1.1% en février. Mais hors transports, les commandes ont augmenté de 2.8%, les économistes attendaient +0.7%

Grèce :

La situation de la Grèce a encore pesé beaucoup sur les indices boursiers et sur l’euro.

La clarification définitive de la situation de la Grèce devrait avoir lieue entre le 15 et 19 mai.

15- mai date butoir pour un accord entre l’U.E. le FMI et les autorités Grecs

17-mai Réunion mensuelle des ministres des finances de la zone euro

19-mai date envisagée par Athènes pour une nouvelle émission d’obligation, pour un montant estimé à 8.5 milliards d’euros

Eurostat a revu en hausse la prévision de déficit budgétaire à 13.6% du PIB en 2009 contre 12.7% précédemment. La dette prévue est de 115.1% du PIB

Les taux d’intérêts des obligations d’Etat à 10 ans ont atteint un plus historique à 8.5%

Le premier ministre Georges Papandreou demande le 23 avril l’activation du plan d’aide.

Les pays européens s’engagent à fournir 30milliards d’euros et le FMI 10 à 15 milliards la première année. Les taux de ces prêts seraient de 5% à taux fixe sur 3 ans.

Cette semaine a été marquée par la crise de la Grèce, et le nuage volcanique islandais

La crise de la Grèce a eu pour conséquence de faire baisser les indices boursiers et l’euro

Le volcan a eu des conséquences économiques ;

Pour les perdants :

D’abord sur les compagnies aériennes européennes dont les principales auraient perdus plus de 500 millions d’euros, Air France 210 millions.

Puis la chaine alimentaire, l’industrie du tourisme.

Les gagnants :

Les compagnies ferroviaires, les compagnies de ferries, les agences de location de véhicules et les taxis

Les principales variations sur la semaine :

Les indices :

Cac 40 ;3951.3 -0.89% ; Euro Stoxx 50 ; 2918.11 -1.07% ;Allemagne, Dax Perf 6259.53 1.27% Russie RTS Index 1602.99 – 2.47%

Dow-Jones à 11204.28 +1.68% et le Nasdaq composit à 2530.15 +1.97% Canada S&P/TSX 12239.64 +1.40%

Nikkei 225 à 10914.46 -1.69% Inde Bombay 17694.2 -0.59% Chine SSE Compos 2983.54 –

4.69%

Sur les actions :

Cotées au Cac 40 : 17 sont en hausses dont les constructeurs automobiles et 23 en baisses dont les banques

Peugeot +8.25% Renault +6.54% St Gobain +6.07% PPR +4.55%

Crédit agricole -7.12% Sté Générale -4.66% BNP -4.32% Dexia -4.10%

Sur SBF120 hors CAC

39 hausses et 41 baisses

Nicox +19.84% Arkema +13.36% Ipsos +9.68% Bic +6.84% Sodexo +6.60% Cgg veritas +6.06%

Les baisses

Nexans -9.87% Ubisoft -9.03% Altran -8.11% Klmepierre -7.34% Ingenico -5.72%