La poupée Bratz tient enfin sa revanche sur Barbie


poupee bratz

La très célèbre et très controversée poupée Bratz semble enfin tenir sa revanche, presque deux ans après un jugement rendu en 2008 et qui était favorable au fabricant de jouets Mattel qui avait fait appel contre elle en affirmant que la poupée Bratz de MGA Entertainment, son principal concurrent, s’était inspirée directement de sa Barbie. Une cour américaine a récemment annulé ce jugement, qui a été porté, selon beaucoup d’observateurs, injustement porté envers MGA Entertainment.

Au premier jugement du mois de décembre 2008, la cour d’appel avait interdit la fabrication et la commercialisation de la poupée Bratz. MGA Entertainment avait fait une interjection en revendiquant que Mattel ne pouvait pas s’approprier le monopole des poupées arborant des vêtements à la mode, car ces concepts ne peuvent être protégés. C’est principalement dans cette perspective que le créateur de la Barbie avait porté plainte contre sa concurrente.

La cour d’appel a finalement tranché en faveur du concepteur de la poupée Bratz, qui maintenant, a la possibilité de fabriquer et de commercialiser à nouveau ses produits.

Le jugement de décembre 2008 n’était « qu’une erreur de circonstance » et que la meilleure réparation que MGA Entertainment pouvait recevoir était la permission de re-commercialiser son produit phare.

Dans un communiqué récemment émis par MGA Entertainment, son fondateur, Isaac Larian, s’est réjoui de cette décision qu’il juge des plus honorables et en a profité pour annoncer le lancement d’une toute nouvelle ligne de jouets.