Réforme des aides au logement : 70 % des Français privilégient les aides à effet immédiat


Dans un récent sondage effectué par l’Union des Maisons Françaises, il semblerait que la plupart des Français, 70 % plus exactement, affirment qu’ils privilégient les aides à effet immédiat. Alors que la réforme des aides au logement a été reportée à la rentrée, le baromètre de l’Union des Maisons Françaises-CSA s’est tourné auprès de ceux qui seront les principaux concernés et leurs réponses ont été on ne peut plus claires en ce qui concerne leurs attentes en matière d’aides au logement.

Lors du sondage, 70 % des personnes qui ont été interrogées affirment qu’elles préfèrent les aides ayant un effet immédiat tel qu’une aide directe ou même une baisse de la TVA tandis que 36 % des sondés ont précisé qu’ils préfèrent une aide qui leur permettrait d’augmenter l’apport personnel ainsi que de faciliter la capacité d’emprunt. Ce sondage à aussi révélé que 34 % des personnes interrogées opte pour une réduction de la TVA (de 19,6 % à 5,5 %) en ce qui concerne la construction d’une maison tandis que 27 % de ces personnes ont affirmé qu’ils aimeraient bien une réduction d’impôts (type déduction) sur les intérêts d’emprunts immobiliers.

Sur un niveau plus global, le baromètre indique que comparativement a une aide concernant l’achat d’une habitation, 81 % des sondés feraient le choix d’une maison tandis que pour le pourcentage restant, 10 % ont fait le choix d’un collectif neuf et 8 % pour un collectif ancien.

Le baromètre de l’Union des Maisons Françaises-CSA a par ailleurs interrogé les Français sur les assurances qui permettent de devenir propriétaire. La réponse des sondés a été très claire ; 46 % des personnes interrogées ont opté pour l’assurance-chômage/perte d’emplois tandis que 30 % ont choisi l’assurance décote et seulement 21 % ont opté pour une assurance couvrant les incidents familiaux.