La réforme des retraites : les syndicats montent au créneau


Les syndicats FO, FSU, CGT et Solidaires ont choisi le jour où les membres de la chambre basse procèdent au vote de la loi portant sur la réforme des retraites pour élever la voix. Ces organisations prévoient ce jour un vaste mouvement de contestation.

reforme retraites

150 foyers de contestation

Les organisations syndicales font savoir que cent-cinquante rassemblements sont prévus ce jour à travers tout le territoire, et ce, pour marquer leur opposition au projet de textes portant réforme des retraites. Les manifestants de la capitale partiront de la place Saint-Augustin pour rallier le siège de l’Assemblée nationale. Les initiateurs de ces mouvements entendent mobiliser plus de monde que lors des manifestations qu’ils ont déjà organisé le 10/09/2013 dernier. Les organisateurs affirment alors avoir rassemblé quelque 370 000 personnes.

Contre l’allongement de la durée des cotisations

Les syndicats montent au créneau pour signifier leur opposition à la prolongation de la période durant laquelle le travailleur versera ses cotisations. Si cette loi est votée, ce jour par les députés, ce délai passera à quarante-trois ans dans le secteur public et privé d’ici 2035. Par ailleurs, la réforme initiée par la ministre en charge des Affaires sociales, Marisol Touraine prévoit une augmentation de 0,3 point de la valeur des cotisations patronales et salariales. Les mêmes textes stipulent que la date de revalorisation des pensions sera décalée de six mois du 01/04 au 01/10.

Les syndicats apportent des solutions

Les groupements syndicaux ne se contentent pas de contester les nouvelles dispositions du gouvernement, ces organisations demandent aussi que l’État accepte d’augmenter les salaires et les pensions. Ils revendiquent également une revalorisation des aides sociales. Les syndicats estiment que c’est en manœuvrant ainsi que l’on pourra relancer l’emploi et l’économie. La RSU est convaincue que la réforme de retraite passera mieux si elle prend en considération toutes les propositions des parties concernées.

source : lefigaro