La Russie teste un guichet automatique détecteur de mensonge


guichet detecteur mensonges
Sberbank, la plus grande banque russe de détail et plus importante banque de l’Europe de l’Est, est actuellement en train de tester un distibuteur de billets d’un nouveau genre, qui incorpore un détecteur de mensonge ou polygraphe.

Développé par Speech Technology Center, le logiciel intégré au guichet automatique se permet de poser des questions personnelles au client qui veut effectuer un retrait d’argent. Par exemple, il lui demande s’il a des prêts en cours, s’il a un travail et dans quelle entreprise, combien il a de comptes ouverts (chèques, crédit, ligne de crédit, compte d’épargne, etc.).

A terme ce genre de technologie déjà utilisée pour le Federal Security Service (anciennement connu sous le nom de KGB), permettrait de limiter les fraudes aux retraits bancaires.