L’âge de la retraite en France au cœur d’une polémique


Selon un article qui est apparu récemment sur site LeMonde.fr, le président français Nicolas Sarkozy aurait avancé une hypothèse sur la reforme des retraites afin de l’équilibrer, notamment en la repoussant à 61 ans en 2015, 62 ans en 2020 et 63 ans en 2030.

Cependant, l’Élysée a tenu à démentir ces affirmations qu’il juge « absurdes » peu après qu’Éric Woerth, le ministre du Travail et des Affaires sociales, l’ait fait.

Selon ce ministre :

« Les informations qu’a avancées lemonde.fr ne reposent sur rien. Alors que les négociations avec les partenaires sociaux concernant les retraites ont à peine débuté, les fausses allégations ont pour but de les intimider ».

À noter la même fermeté chez l’UMP qui a tenu a précisé par le biais de son secrétaire général, Xavier Bertrand, que prendre ce genre de décision à trois jours de l’intersyndicale est complètement stupide. Néanmoins, ce qui est certain c’est que même cette solution ne serait pas en mesure d’équilibrer les comptes.

Selon le Conseil d’orientation des retraites, pour pouvoir effacer les déficits, en 2020 il faudra non seulement considérer un recul de deux ans de l’âge effectif de la retraite, mais aussi une hausse de 6 points des cotisations ou tout au plus une baisse de 13 points du ratio pension moyenne : salaire moyen.

D’après les dires du quotidien, l’hypothèse qu’avance Sarkozy s’appuierait sur deux moyens ; la première serait de renforcer la réforme Fillon en exigeant plus de cotisations et la deuxième serait de mettre en place une décote dissuasive pour ceux qui décideraient de partir en retraite avant les 61, 62 puis 63 ans.

Toujours selon l’article paru sur lemonde.fr, les plus touchés par cette « reforme » serait les générations nées à partir de 1967, qui devront attendre d’avoir 63 ans avant de pouvoir partir en retraite.

Selon un document de travail du COR (Conseil d’Orientation des Retraites), le financement annuel que requerront les retraites jusqu’en 2050 serait de 72 à 115 milliards d’euros.