L’assurance vie, un investissement attrayant


L’assurance vie est un mode d’investissement que l’on souscrit auprès d’une banque, d’une compagnie d’assurance ou d’un courtier. Malgré les difficultés économiques subies des Français, ce produit d’épargne connaît une reprise. Mais qu’en est-il réellement ?

L’assurance vie

L’assurance vie souscrite auprès d’une banque ou d’un assureur consiste à effectuer un placement que l’on récupèrera aux termes du contrat, avec les intérêts. Les bénéficiaires varient selon les situations : si l’assuré demeure vivant en fin de contrat, la somme lui reviendra de droit, autrement elle sera attribuée aux personnes qu’il aura préalablement désignées, tels son conjoint ou ses enfants. Ce type de contrat profite d’une facilité fiscale très favorable en matière de succession, mais également d’une flexibilité au niveau des liquidités. Le souscripteur a l’opportunité de gérer lui-même son capital et les fonds placés peuvent être retirés à tout moment.

Une nouvelle fiscalité

Avec les présidentielles qui approchent, une modification fiscale est attendue concernant l’assurance vie. En effet, le candidat François Hollande vise une taxation des revenus du capital en assurance vie égale à ceux du travail. Cette réforme s’appliquerait uniquement aux nouveaux contrats qui feront l’objet d’un retrait avant huit ans. Même si pour le moment, aucun changement n’a encore été effectué, les souscripteurs s’empressent de souscrire des contrats avant les élections. Il faut pourtant savoir que les contrats les plus recommandés sont le fonds en euros, un vrai modèle de sécurité, les fonds profilés pour ceux qui souhaitent laisser la gestion de leur épargne à des professionnels, la gestion libre qui laisse le souscripteur choisir ses supports financiers et enfin le fonds global qui allie la sécurité et la gestion des risques liés aux actifs financiers.