Le CAC 40 au plus bas niveau de 2011


bourse
La Bourse de Paris, après une semaine difficile, continue sa descente et affiche ce lundi en début d’après-midi son plus bas niveau depuis décembre 2010 avec 3 645 points.

L’inquiétude liée à la dette en Europe, exacerbée par les résultats du stress test publiés par l’EBA en fin de semaine dernière, entraîne une perte de confiance dans les marchés européens et dans leurs capacités à résister à un choc économique. Les banques françaises, fortement liées à des établissements en péril lors du test, subissent les plus fortes baisses, avec des chutes comprises entre 5,48% pour la Société Générale et 3,57% pour le Crédit Agricole. Mais si les banques semblent particulièrement souffrir, les perspectives économiques inquiétantes ont aussi tiré vers le bas tous les autres titres du Cac40, rendant la situation critique.

La tendance ne se limite pas à la France, et l’Europe entière subit les conséquence du climat tendu qui entoure la crise de la dette. Madrid, Londres, Milan et Francfort accusent tous un recul entre 3,06% et 1,55%, avec une chute brutale de plus de 7% pour la banque anglaise Barclay’s. Outre Atlantique, la tension monte également en attendant le 22 juillet, date limite des négociations entre le Gouvernement et les Républicains sur le niveau la dette américaine, et le sommet européen du 21 juillet sur la situation grecque.