Le Monde sort son cahier Eco & Entreprise


Ceux qui ont l’habitude de parcourir les lignes de « Le Monde » pourront découvrir une nouvelle rubrique à partir de lundi, un cahier qui sera baptisé « Eco & Entreprise » de 8 à 26 pages. En supplément de ce cahier, il y aura également des développements numériques issus du site lemonde.fr

Une idée de … génie

A travers sa dénomination très explicite, l’on peut donc déduire facilement qu’il s’agira d’un cahier économique et concernant la vie des entreprises, sans oublier les portraits et entrevues qui ont été publiées sur la chaîne du groupe Monde.fr, M Economie.

C’est de l’initiative d’Erik Izraelewicz, regretté directeur du Monde qu’a découlé cette offre. Avant de décéder brutalement au mois de décembre 2012, il a avancé l’idée d’augmenter la quantité de pages qui se focalisent sur l’économie, tout en mettant en place le lancement de l’additif hebdomadaire et de l’offre média tous supports.

Vouloir agrandir la couverture des changements majeurs de l’économie

Selon le numéro un du directoire du Monde, Louis Dreyfus, il s’agit pour Le Monde d’un pari, d’un investissement plus approfondi concernant son offre, ainsi qu’une optimisation de son staff et de ses compétences, afin de fournir un support riche et visible pour l’économie et les personnes qui sont concernées par ce domaine. Voilà son point de vue, paru dans un communiqué.

Quant à Natalie Nougayrède, nouvelle directrice du journal, sa volonté serait d’accroître la médiatisation des grands changements économiques issus de l’avancée de la technologie, ainsi que des puissances émergentes qui sont en train de changer la face de la mondialisation.

Sur la toile, le Monde présentera donc un contenu sur l’information économique tout en incluant un contenu riche, une expérience prouvée et une réactivité à toute épreuve. Le site comportera une partie gratuite et des contenus dont l’accès est payant.

Le Monde a toutefois bien fait remarquer que l’édition « abonnés » profiterait de certaines informations en exclusivité et avant tout le monde.