Le prix du timbre en passe d’augmenter


timbre-poste

Malgré une faible inflation, de l’ordre de 2 % en 12 mois, la Poste augmente quand même le prix du timbre.

Augmentation constatée de 11 % en l’espace de cinq ans

Début juillet 2011, le prix du timbre passera de 58 centimes à 60 centimes. Cette hausse est valable pour l’envoi des lettres de moins de 20 grammes. Dans la mesure où les ménages ne réservent qu’un budget de 30 euros par an pour les courriers, la Poste affirme que cette augmentation ne risque pas de déstabiliser leur équilibre financier.

Afin d’honorer sa promesse de maintenir le prix du timbre à partir de 2012, cette société anonyme à capitaux publics a eu recours à sept augmentations en l’espace de 9 ans. En prenant en compte la hausse de 3,5 % prévue au mois de juillet de l’année en cours, l’augmentation du prix du timbre aura atteint 11 % en cinq années.

Une décision sujette à critiques

La hausse répétitive des prix du timbre initiée par la Poste provoque quand même des mécontentements chez des professionnels et des particuliers. Quand bien même moindre, cette hausse de prix serait matière à affecter le budget des ménages une fois qu’elle s’ajoute avec celle de l’énergie, de certains produits alimentaires, mais surtout, des carburants.

La Poste avance que 87,7 % des lettres de moins de 20 grammes arrivent toujours à destination en moins de 24 heures. La fédération SUD PTT contredit toutefois l’entité en précisant que la livraison de courriers n’est pas toujours effectuée comme il se doit en raison des 13 000 départs d’employés de 2010 qui restent jusqu’à présent non remplacés.