Le système de santé remis en cause en France


Selon une enquête récente, les dépenses de santé des ménages ont augmenté au cours de l’année 2011, plaçant la question au cœur des préoccupations des familles. Les prochaines échéances présidentielles seront sûrement l’occasion de débattre sur le sujet.

La santé de plus en plus chère

Le ralentissement économique a eu des conséquences négatives sur le budget de santé des ménages en France, selon une récente étude menée par l’Ipsos. Les familles françaises, nous apprend le sondage, sont des plus attentives quant à l’évolution du coût de santé et jugent par ailleurs trop cher les tarifs des assurances complémentaires. Ainsi, un ménage sur deux révèle avoir payé davantage pour leur santé pour l’année 2011 en comparaison à un an plus tôt, avec une hausse de plus de 10% selon certaines personnes interrogées. Les plus touchés par le phénomène : les ménages disposant des revenus les plus faibles et ceux ne disposant pas d’une assurance maladie adéquate.

Les prochaines élections attendues

Si la plupart des sondés estime être satisfaits du système sanitaire en France, de nombreuses plaintes ont été constatées quant à la dégradation de celui-ci au cours de ces cinq dernières années. Beaucoup regrettent en outre la déshumanisation et le manque de sensibilité des services de santé qui s’occupent plus, selon les sondés, de vendre des produits et des services qu’à soulager les patients. Les critiques sont plus nombreuses en ce qui concerne le temps d’attente pour les rendez-vous et certains services et actes médicaux. La question du coût et de la révision du système de santé seront selon cette enquête au cœur des débats et des attentes pour les prochaines élections présidentielles en France.