L’emploi Salarié : la baisse qui fait peur


La crise fait encore des dégâts. Apres le surendettement, c’est au tour de l’emploi salarié d’être victime de la crise. Au 3e trimestre de 2009, alors que l’Insee annonçait une stabilisation de l’économie avec seulement 5 500 emplois supprimés dans le secteur marchand, c’est une tout autre réalité qui se profile à l’horizon. En effet, L’Insee a dû revoir ses prévisions un peu trop optimistes car c’est bien 93 100 emplois marchands qui ont été supprimés de Juillet à Septembre de cette année.

L’Insee qui se voulait rassurante été complètement à coté de la plaque. Cependant, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les secteurs marchands ont connu une baisse continue depuis 2008. Les derniers chiffres démontrent que l’emploi salarié a connu une baisse de 2, 7 % sur un an.

Le secteur marchand n’est pas le seul qui est en crise, c’est le monde du travail en général qui en est concerné. Depuis 2008, ce sont 447 300 emplois qui ont été supprimés. Ce trimestre ne tient pas non plus ses promesses, car le secteur de l’emploi connait une baisse de 0, 4 % par rapport au trimestre précédent. L’emploi semble en baisse dans tous les secteurs de l’industrie. La baisse des effectifs dans l’industrie est de -1, 4 %. Dans la construction c’est même rengaine avec une baisse de -1,1 % sans parler du secteur tertiaire qui connait une baisse de seulement 0, 2 %. Quand tout va mal…

Une lueur d’espoir se mêle à toutes ces mauvaises nouvelles, il y une augmentation de 8, 5 % dans l’intérim. Ce secteur semble reprendre vie avec 36 900 emplois créés au troisième trimestre. Cette reprise risque de faire revivre l’espoir pour l’avenir car ce secteur fut le premier touché par la crise. Ce retour en force pourrait être annonciateur de bonnes nouvelles. Apres tout, vaut mieux voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide. Retenez cette note d’espoir pour égayer votre journée !