Les candidats aux élections 2012 réagissent à la lettre de la Mutualité Française sur l’accès aux soins


Le mardi 20 mars dernier, le PDG de la Mutualité Française a envoyé une lettre aux différents candidats à la présidentielle concernant l’accès aux soins. Voici leurs réponses.

5 questions sur l’accès aux soins

Pour connaître les programmes des candidats concernant l’accès des Français aux soins, Étienne Caniard, PDG de Mutualité Française leur a envoyé une lettre renfermant 5 questions importantes. Étienne Caniard a ainsi demandé les engagements envisagés par les candidats pour rééquilibrer les comptes et pour pallier l’écart entre le remboursement octroyé par la Sécurité Sociale et les frais réels des prestations, notamment en ophtalmologie. Il leur demande également les solutions envisagées pour les personnes dépendantes et leur entourage, et s’ils comptent laisser les mutuelles signer des contrats avec des professionnels afin d’offrir des services de qualité. Enfin, il demande aux candidats leurs résolutions pour permettre aux Français d’accéder à une mutuelle.

Les réactions des candidats

Aujourd’hui, 6 candidats sur 8 ont répondu à cette lettre et avancent différentes solutions pour faciliter l’accès aux soins. Parmi eux, François Hollande parle de renforcement du financement accordé à la Sécurité Sociale et de diminution du tarif des médicaments pour pallier ces problèmes. Il envisage également de modifier la taxe sur les contrats santé. Nicolas Sarkozy, quant à lui, se dit satisfait de son bilan des 5 ans passés, grâce à l’ACS ou aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Il souhaite néanmoins renforcer le contrôle des dépenses. Enfin, François Bayrou suggère un bouclier santé pour aider les couches sociales à faibles revenus, afin de leur permettre de souscrire à une mutuelle ou une complémentaire santé.