Les Français moins endettés en 2012 qu’en 2011


Le nombre de dossiers de surendettement reçus par la Commission de surendettement ressort en baisse de 5 % en 2012, comparativement au chiffre publié en 2011.

Dossiers de surendettement en baisse de 5 % en 2012

La situation financière des ménages français semble avoir connu une légère amélioration en 2012 par rapport en 2011. Pour preuve, la Commission de surendettement n’a reçu que 220 836 nouveaux dossiers de surendettement au cours de l’année écoulée soit une baisse de près de 5 % d’après une publication de la Banque de France le 11 février dernier. C’est en décembre que la chute était la plus importante, atteignant 8 %. Bien que cette nouvelle soit réjouissante, la France est encore loin de sa situation en 2010, où 218.102 dépôts seulement ont été enregistrés. Notons par ailleurs qu’en 2011, une hausse de 6,6 % a été constatée, suite à l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, le nouveau cadre régissant le crédit à la consommation.

Des chiffres qui cachent la réalité

Ce qui est inquiétant, c’est la hausse du nombre de dossiers traités en 2012, établi à 267 368 contre 3,2 % de moins la précédente année. Le nombre de personnes ayant suivi une procédure de rétablissement personnel a même connu un rebond à deux chiffres de 15,8 %, passant de 58.196 en 2011 à 67.411 en 2012. Toutefois, la tendance est ressortie en baisse pour les règlements à l’amiable, avec 70.531 dossiers enregistrés en 2012 contre 73.945 en 2011. Les questions se posent actuellement sur l’efficacité de la loi Lagarde qui pourrait être remplacée par un autre dispositif d’ici le mois de mars. Il s’agit surtout de mettre en place un nouveau système plus rigoureux, se basant sur la création d’un « fichier positif » qui sert à recenser tous les crédits aux particuliers.