Les français ont jusqu’au 17 février 2012 pour échanger leurs 3,9 milliards de francs


Après le 17 février 2012, aucun franc ne pourra plus être échangé en euro. La Banque de France, par cette piqûre de rappel administrée lundi, cherche à obtenir les quelque 3,9 milliards de francs que possèdent toujours les ménages (soit plus de 600 millions d’euros).

Billet de 100 Francs

Alors que l’euro est devenue la monnaie des Français le 1er janvier 2002, les billets en francs ont tendance à s’accumuler dans les foyers. Simple négligence ou nostalgie, les motivations sont diverses. Mais la conséquence est là : ce sont plus de 602 millions d’euros qui risquent de disparaître du circuit monétaire d’ici cinq mois. Si, pendant la première année (2002), ce sont 29 milliards d’euros qui ont été portés aux guichets par les Français, le rythme a sensiblement diminué avec le temps, pour atteindre à peine 25 millions en 2010. L’avertissement de la Banque de France devrait donc inciter les Français à échanger leurs derniers francs, d’autant plus que selon elle, conserver des anciens billets, s’ils ne sont pas en excellent état, ne sert à rien. Les collectionneurs rachèteront plus tard à un prix intéressant uniquement les exemplaires parfaits.

Mais attention, seuls sont encore échangeables, auprès des succursales de la Banque de France, les billets Debussy de 20F, Saint-Exupéry de 50F, Cézanne de 100F, Gustave Eiffel de 200F et Pierre et Marie Curie de 500F, tous au taux usuel de conversion.

Jusqu’au 17 février 2012, il est possible d’échanger les billets suivants :

  • 500 francs « Pierre et Marie Curie » (équivalents à 76,22 euros),
  • 200 francs « Gustave Eiffel » (équivalents à 30,49 euros),
  • 100 francs « Cézanne » (équivalents à 15,24 euros),
  • 50 francs « Saint-Exupery » (équivalents à 7,62 euros),
  • 20 francs « Debussy » (équivalents à 3,05 euros).

source : LeFigaro+Service Public | photo: journal officiel, wikipedia