Les hauts et les bas du marché automobile pour 2010


Selon les constructeurs d’automobile français, l’année 2010 a très bien commencé, car les ventes de voitures ont augmenté. Mais apparemment c’est de la poudre aux yeux car selon un sondage, 2010 risque de se solder par un sévère recul au niveau des ventes de véhicules.

Même si pour janvier on dénote un rebondissement de +14 % dans la vente des voitures, c’est dû à l’effet de prime à la casse et le reste de l’année risque d’être un peu plus dur. Selon François Roudier, le directeur de la communication du CCFA (Comité des Constructeurs Français), le premier semestre devrait rester positif avec l’effet de prime à la casse et le bonus écologique persistant, mais le second semestre s’annonce plus difficile en raison de la crise financière et des incertitudes au niveau de la reprise économique. Il a même avancé que le CCFA anticipe un recul de -10 à -15 % dans la vente des véhicules pour 2010, en comparaison avec 2009. Ecoutez-le s’exprimer sur le site du journal LeMonde.

Les constructeurs automobiles démontraient une certaine joie, car 171 005 plaques d’immatriculation avaient été enregistrées au total pour le mois de janvier 2010. Ceci présageait le début d’une bonne année financière, mais les arguments avancés par François Rodier ont sûrement contraint plusieurs constructeurs à réévaluer la probabilité de marché pour les mois à venir. Certains restent optimistes et s’appuient sur l’effet de comparaison pour dire que les ventes iront bien pour les constructeurs français mais qu’elles se détérioreront pour les groupes étrangers tels que Mercedes, Fiat et Volkswagen.

Il ne faut pas oublier que l’année dernière, le gouvernement avait mise en place la prime à la casse de 1000 euros pour le remplacement des véhicules de plus de dix ans pour éviter une crise au sein de l’industrie automobile. Cette prime a subi une réduction en début d’année 2010, passant de 1000 à 700 euros et elle doit encore baisser à 500 euros au début du mois de juillet 2010.

François Roudier précise que ces primes sont valables uniquement pour les petites voitures et que les modèles de luxe sont toujours à la traine.