Les livrets d’épargne très convoités sur le marché


Depuis 2011, le marché des livrets d’épargne est très apprécié des spécialistes du crédit à la consommation. Ce marché est si dynamique que les grandes enseignes ne se font pas prier pour s’engouffrer dans ce créneau.

La montée en puissance du livret d’épargne

À l’heure où les Français sont en quête de produits d’épargne sûrs et sécurisés, les livrets d’épargne semblent répondre à leurs attentes. Depuis début 2011 jusqu’à septembre dernier, le marché du livret d’épargne n’a cessé de croître à un rythme annuel de 10 % à 14 %. Si le marché du livret d’épargne est aussi dynamique, c’est qu’il permet aux épargnants de disposer de produits simples, rentables et sécurisés. En effet, le livret d’épargne est un compte d’épargne où tous les dépôts d’argent sont rétribués à un taux fixe. Les intérêts ainsi versés aux épargnants ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu. Avec une telle progression du marché, nombreuses enseignes n’ont pas hésité à investir le marché des livrets d’épargne et proposent des offres accrocheuses.

Les enseignes présentes sur le marché

La filiale de BNP Paribas, Cetelem a été la première à se lancer sur le marché du livret d’épargne en mai 2011. Expert dans le crédit à la consommation, il lance son propre livret d’épargne fiscalisé. D’autres enseignes la suivent comme RCI Banque ou le Crédit Municipal de Paris et l’arrivée de Banque PSA Finance est prévue pour 2013. Parmi les derniers arrivés en date, Carrefour Banque a lancé le Livret Carrefour Banque en octobre dernier, si la banque a plutôt été connue pour des cartes de crédit et produits d’épargnes comme l’assurance vie. Ce livret d’épargne fiscalisé propose à sa sortie un rendement de 5,4 % durant trois mois avant de passer à 2,30 % brut. En investissant le marché, ces enseignes diversifient leurs sources de refinancement.