Les notaires annoncent une baisse des prix


Rencontrant sa première baisse de prix depuis 2 ans, le marché parisien de l’immobilier risque de connaitre un ralentissement au cours du 2è semestre.

Barometre Meilleurs Agents

Une baisse qui inquiète les professionnels de l’immobilier

Nombreux sont les acteurs de l’immobilier qui s’inquiètent de la conjoncture que connaît actuellement le marché francilien. En effet, la contraction du volume des transactions constatée au printemps 2011, s’est poursuivie par une baisse des prix pratiqués à Paris, et notamment une chute de 1,2 % observée par les notaires fin juillet. Pourtant, les biens immobiliers anciens de Paris-Ile-de-France avaient encore pris de la valeur au cours du 2e trimestre de cette année avec 4,6 % de hausse, soit une progression de 22,5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Il s’agit d’ailleurs de la première baisse des prix relevée dans la région depuis plus de 2 ans.

Un marché immobilier parisien moins dynamique au 2e semestre ?

L’inquiétude des professionnels de l’immobilier est favorisée par le contexte économique morose de cet été et par les mesures fiscales prises dans le cadre du plan de rigueur gouvernemental. Des facteurs qui n’encouragent pas les acquisitions, même si l’investissement dans la pierre demeure une valeur refuge pour les Français. Les agences et les courtiers en immobilier redoutent un ralentissement de leur activité au cours du 2e semestre de cette année. Pour les notaires en revanche, la situation laisse présager l’assagissement d’un marché parisien où le prix au mètre carré s’est accru de 50 % en seulement 5 ans, avec une moyenne de 8150 euros / m2 à la fin juin.

source : meilleursagents